Liste de jeux / List of games

Lien d’origine : http://www.lecafedufle.fr/wp-content/uploads/2011/06/Jeux-en-FLE.pdf
Ou cliquez ici si le lien d’origine n’existe plus.
Je n’ai pas repris tous les jeux. Les mots et phrases entre guillemets sont extraits de l’article, le reste est soit reformulé, soit un ajout de ma part.

Le rébus

http://rebus-o-matic.com/index.php
Ce site permet de réaliser des rébus, vous avez juste à taper le texte (en FR). Ce jeu permet de réviser le vocabulaire et la phonétique, mais attention tout de même : cela peut être difficile pour de jeunes apprenants, et il y a parfois des erreurs sur le site. Par exemple, j’ai tapé pour tester « Je m’appelle Léa » et ça a très bien fonctionné, sauf sur le « lé » de Léa : pour ce son, ils ont mis l’image d’une bouteille de lait, mais « lé » et « lait » ne se prononcent pas pareil.

Le mot-chenille

« Idéal pour les débutants »: « Cela leur permet de se rendre compte qu’ils savent plus de français qu’ils ne le pensent ».
« A chaque fois qu’il reçoit la balle, l’étudiant doit donner un mot de vocabulaire qui commence par la lettre du dernier mot donné par le précédent camarade. »
Au lieu d’utiliser une balle, l’enseignant peut aussi interroger les apprenants au hasard (mais en gardant une liste pour cocher le nombre de fois qu’il interroge un apprenant).
On peut aussi jouer d’une autre façon. On dit aux apprenants qu’ils doivent donner trois mots, par exemple. L’enseignant commence par donner un mot et laisse les apprenants lever la main. Il/elle interroge, l’apprenant donne le mot, les apprenants relèvent la main pour donner le mot suivant. De cette façon, certains apprenants trop stressés peuvent « choisir » quand ils seront interrogés, au lieu d’avoir peur de l’être alors qu’ils n’ont pas la réponse.
On peut dire aux apprenants de ne donner que certaines catégories de mots : noms, verbes, adjectifs…

Les extrêmes

« Un [apprenant] sort. Pendant ce temps, les autres cachent un petit objet dans la pièce. [L’apprenant] une fois revenu doit retrouver cet objet en s’aidant des indications données par les autres : brûlant s’il en est très près, glacé s’il en est très loin ainsi que les termes intermédiaires.
glacial > gelé > très froid > froid > frais > tiède > chaud > très chaud > caniculaire > brûlant »
Honnêtement, j’ai un peu de mal à voir comment ce jeu peut être utile en classe, à part si l’on vient de faire le chapitre sur la météo (les températures).
Une variante pourrait être quand on travaille le vocabulaire de la localisation : au-dessus, en-dessous, à côté, loin, dedans… Dans ce cas, l’apprenant commencerait en désignant un objet (par exemple, le tableau), et de là les autres lui donneraient une information (« non,  à côté / plus loin / au-dessus… » etc.). Peut-être qu’il faudrait mieux qu’un seul apprenant parle par indice, au lieu de tous ensemble en même temps, afin de pouvoir vérifier qu’ils aient compris le vocabulaire. Mais cela risque aussi de plomber un peu l’ambiance.
Matériel : peut-être une balle, cela dépend de vous.

Toujours dans la localisation, un autre jeu proposé dans le pdf : le garage. « Chaque équipe compte une ‘voiture’ [aux yeux bandés] et un ‘conducteur’. Le ‘conducteur’ doit guider sa ‘voiture’ jusqu’au garage en utilisant seulement sa voix. Les « voitures » sont placées le plus loin possible de leur garage. On leur bande les yeux, on les fait tourner pour les perdre et on les remet sur la ligne de départ. Lorsque la course commence, les « conducteurs » donnent des indications telles que « en avant », « en arrière », « à droite », « à gauche » (et d’autres éventuellement) pour être le plus rapide à garer sa ‘voiture’. »
Matériel : des feuilles de journaux ou des cerceaux à mettre par terre.

« 1, 2, 3, 4, 1,… »

« Les joueurs sont en cercle et comptent à tour de rôle. S’ils sont sept, ils comptent jusqu’à 8, de sorte que celui qui a dit 1 dira 8, celui qui a dit 2 dira 1 et ainsi de suite. S’ils sont dix, ils comptent jusqu’à 11, etc. Le plus drôle et le plus formateur est d’aller de plus en plus vite : le premier qui rate ou qui tarde à répondre est alors éliminé. »
On pourrait aussi dire aux groupes de compter jusqu’à 30, ou entre 60 et 99… A adapter selon leurs connaissances.

Toujours avec les chiffres : « Dans le Bon Ordre« . En équipe de 10. « Chaque joueur reçoit un carton. Lorsque les deux équipes (ou plus) sont prêtes, le meneur de jeu dit un grand chiffre, par exemple 24 958. Les joueurs porteurs de ces numéros dans chaque équipe doivent alors venir se ranger dans le bon ordre face aux autres joueurs. La première équipe à avoir reconstitué le bon nombre dans l’ordre marque un point. »
(Variante alphabétique : « pour éviter d’avoir 26 joueurs d’une même équipe, les listes de mots et de lettres seront soigneusement préparées avec les lettres les plus couramment utilisées en français et les mots les plus utilisés ».)
Matériel : les chiffres de 0 à 9 écrits sur 10 morceaux de papier (un chiffre par papier) pour chaque équipe + un carton par joueur, où il y a écrit un gros chiffre.


 


To read this article in English, click here ->

Original post: http://www.lecafedufle.fr/wp-content/uploads/2011/06/Jeux-en-FLE.pdf
Or click here if the original file isn’t available anymore.
I didn’t rewrite all the games. I choose some, put the rules, and added my own comments.

Rebus

http://rebus-o-matic.com/index.php
You can create rebus with this website, you only have to type the text (in FR). It is useful to review vocabulary and phonetics, but be careful: it can be difficult for (very) beginners, and sometimes the website makes mistakes. For example, I typed « Je m’appelle Léa » to see if it would work, and it did, except for the « lé » sound from « Léa »: for this sound, they put the image of a bottle of milk (« lait »), but « lé » and « lait » are not pronounced the same.

« The caterpillar word »

Ideal for beginners: it makes them realize they know more (words) than they think.
Every time s/he gets the ball, a student has to say a word that begins with the letter that was the last letter of the previous word.
Instead of using a ball, the teacher can also call on students randomly (though s/he should keep a chart to see who s/he has already called on).
It can also be played differently. The learners are told that they have to say three words during the activity. The teacher starts by giving the first word, and the students raise their hand to answer. The student that is called on answers, and the others then raise their hand to continue. This way, students who are panicked at the idea of being called on randomly can relax a bit: they « decide » when they have to give an answer (by raising their hand), instead of maybe having to answer even though they don’t have an answer.
The teacher can also ask them to use only one category of words: nouns, verbs, adjectives…
Material: maybe a ball.

The extremes

One student goes out of the room. Meanwhile, students hide a small object somewhere in the room. Once back, the student has to find the object with the hints given by the others: « brûlant » if s/he is close, « glacial » if s/he is far. There are all the terms inbetween too: « glacial > gelé > très froid > froid > frais > tiède > chaud > très chaud > caniculaire > brûlant »
I honestly don’t see how this game could be useful in class, except when the students have just studied the weather and temperatures. It would then be a fun way to use the vocabulary.
An alternative would be to use the words to locate something: above, below, next to it, far, inside… In that case, the student who was outside comes back and points at one object (e.g. the board), then the others give hints to guide her/him (« next to it » « next again » « below » etc.). Maybe only one student can talk at once, to better see if they’ve understood the vocabulary; although that would probably be less fun for them.

For the localisation vocabulary still, there is another game from this article: « the garage ». Each team has a ‘driver’ and a blindfolded ‘car’. The ‘driver’ has to guide her/his ‘car’ to the ‘garage’ (created by putting pages from a newspaper or hoops on the floor) by using her/his voice only. The ‘cars’ are put as far away as possible from the ‘garage’, are blindfolded, turned several times on themselves, and then it starts. The ‘drivers’ guide them with « en avant », « en arrière », « à droite », « à gauche », and others.
Materials: pages from a newspaper or hoops.

« 1, 2, 3, 4, 1,… »

The students are in groups and count one by one. For example, if there are 7 players, they will count up to 8 before starting again: this way, the first player will have said 1 and 8, the second one 2 and 1, etc., until they all have said all the numbers.
Depending on their knowledge, we can ask them to count up to 30, or between 60 and 99

Still on the subject of numbers: « In the Right Order« . In teams of 10. Each player gets a number between 0 and 9. The teacher picks up one bit of paper on which is written a large number, for example 24 958, and says it out loud. The players who have these numbers (2, 4, 9, 5, 8) have to stand up and put themselves in the right order. The first team who is in the right order wins the round.
(Alternative with the alphabet. To avoid having 26 players in one team, the teacher has to carefully choose the words and letters so that only the most used letters and words are in the game.)
Materials: numbers from 0 to 9 written on 10 bits of paper (one number per bit) for each team + one bit with a large number on it for each student.

Une réflexion au sujet de « Liste de jeux / List of games »

Laissez un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.