Le loto / Lottery

Niveau : débutant
La fourchette des chiffres varie selon le niveau des élèves.
Matériel : grilles de loto imprimées pour chaque élève
La fourchette des chiffres varie selon le niveau des élèves.

L’enseignant (et / ou des élèves) dit 6 chiffres à voix haute. Si un étudiant a ces chiffres sur sa grille, il gagne un point (ou un stylo, …).
De là, soit on continue jusqu’à avoir un certain nombre d’élèves vainqueurs,
soit on passe à la grille suivante.

Lien vers les grilles de loto.

Je vous conseille notamment de télécharger « loto_officiel » puisque c’est une grille officielle de la Française des Jeux. J’essaierai de rapidement prendre une grille plus récente pour la scanner et la mettre sur ce lien.



To read this article in English, click here -> 
Lire la suite Le loto / Lottery

Logement, immobilier – annonces authentiques

Sur ce lien, vous pouvez télécharger des pages d’un magazine d’annonces immobilières. Tout est en vente, il n’y a pas de location. Aussi, vu que ce sont d’authentiques annonces, il y a des abréviations.

Évidemment, vous pouvez aussi utiliser les sites pour trouver d’autres annonces, de location comme de vente, et plus détaillées. Par exemple :

  • http://www.logic-immo.com/
  • http://www.paruvendu.fr/
  • http://www.pap.fr/
  • http://www.orpi.com/
  • http://www.laforet.com/
  • http://www.century21agencebabut.com/

Les apprenants peuvent se mettre en groupes de trois, par exemple. Une personne décrit (ou pioche un scénario dans lequel il y a) la maison de ses rêves, et les deux autres doivent feuilleter le magazine pour trouver ce qui s’en rapproche le plus. Après, ils doivent faire des propositions à la personne, qui décide d’acheter ou non. Ou on peut faire en groupe de deux.

Les apprenants peuvent également se baser sur cette annonce pour créer leur propre annonce de vente / de recherche de logement.



To read this article in English, click here -> Lire la suite Logement, immobilier – annonces authentiques

Trouve le mot / Find the word

Tous niveaux.

L’enseignant décrit un mot de vocabulaire, donne une définition. Les élèves (en équipe) doivent trouver le mot et le mettre en contexte dans une phrase pour gagner un point.
Alternative : un élève d’une équipe vient décrire un mot au tableau. L’équipe a droit à un essai avant que les autres équipes puissent donner leur réponse.



To read this article in English, click here -> Lire la suite Trouve le mot / Find the word

Donner des conseils ou des directives / Giving advice or directives

Cet article est directement extrait de : http://ohmonfle.blogspot.fr/2016/01/donner-des-conseils-et-des-directives.html

Les PDF pour l’activité sont disponibles dans le lien ci-dessus, mais au cas où le lien ne fonctionnerait plus, vous pouvez également les télécharger ici.
Vous y trouverez la fiche récapitulative (avec exemples) des différentes phrases-structures pour donner des conseils ou des directives. Nom du document : « GRAM.donner.conseils.pdf »
Aussi la fiche de situations disponibles pour la production orale. Nom : « PO.Donner.conseils.pdf ». Voici les instructions de l’activité :

Une activité à réaliser en binôme: les étudiants choisissent une des situations proposées, préparent une scène de dialogue et la jouent. Libre à vous d’indiquer aux étudiants le temps de préparation et la durée souhaitée de la scène, le but n’étant pas qu’ils rédigent le dialogue entièrement, mais plutôt qu’ils se mettent d’accord sur un canevas. Pour ce genre de création, j’essaie  d’insister pour que les étudiants trouvent une vraie chute à leur scène pendant la phase de préparation. Le fait d’avoir à créer une histoire autour de la situation les pousse souvent à produire un dialogue plus intéressant.
Pour le retour sur cette activité, il est intéressant de mettre à contribution les étudiants pour évaluer les prestations des autres groupes. Vous pourrez indiquer au tableau, lors de la mise en place de l’activité, les différents critères d’évaluation (dont voici quelques exemples):
– La création d’un dialogue: cohérence avec le sujet, interaction, déroulement, …
– L’utilisation des expressions pour donner un conseil ou des directives: correction linguistique, variété,…
À l’issue de chaque prestation, un retour commun permettra de mettre en avant les points positifs et les améliorations possibles.

 



To read this article in English, click here -> Lire la suite Donner des conseils ou des directives / Giving advice or directives

Oddcast.com : du texte à l’oral, pour aider à la prononciation

Voici un site plutôt efficace qui permet d’écouter des mots ou phrases (que vous écrivez). Un lien surtout utile pour vos apprenants, pour leurs révisions !

Here is a rather efficient website that allows the user to listen to words or sentences (that have been typed). This link is particularly useful for your learners!

http://www.oddcast.com/home/demos/tts/tts_example.php?sitepal

Mime

Tous niveaux.
Matériel : un sac / sachet + les morceaux de papier

Un élève vient au tableau. Il prend au hasard un morceau de papier dans le sac. Dessus est écrit un mot (un nom, un verbe), qu’il doit mimer à la classe.
Soit il mime et toute la classe doit deviner.
Soit la classe est en équipe : il mime, son équipe a droit à un essai. Si l’équipe a faux, l’enseignant demande aux autres équipes qui ont aussi droit à un essai. On continue jusqu’à ce que quelqu’un dise la réponse.


 


To read this article in English, click here -> Lire la suite Mime

Conditionnel présent : « le portrait chinois »

Lien d’origine : http://www.lecafedufle.fr/wp-content/uploads/2011/06/Jeux-en-FLE.pdf
Ou cliquez ici si le lien d’origine n’existe plus.
Je n’ai pas repris tous les jeux. Les mots et phrases entre guillemets sont extraits de l’article, le reste est soit reformulé, soit un ajout de ma part.

Matériel : Page 21 du pdf (lien en haut de l’article), à imprimer pour chaque étudiant ou à projeter à un écran.
Un exercice simple, individuel, pour commencer à travailler le conditionnel présent.

On peut également demander aux apprenants de se mettre en binôme. Chacun pose à l’autre les questions de la feuille p.21, exemple : « si tu étais un animal, tu serais quoi ? » et à l’autre de répondre en une phrase complète (ex : « si j’étais un animal, je serais un oiseau ! »).
Après 10 ou 15 minutes, l’enseignant pose une des questions à un binôme. C’est A qui dira ce qu’est B et B ce qu’est A (ex : « si mon camarade était un animal, il serait un oiseau »).
De cette façon, ils pratiquent le conditionnel présent avec les trois premiers pronoms.



To read this article in English, click here -> Lire la suite Conditionnel présent : « le portrait chinois »

Ressources : Lesite.tv, vidéos

Lesite.tv , c’est un site qui répertorie des vidéos extraites d’émissions françaises que vous pouvez utiliser pour vos cours.
Voici le lien direct pour les vidéos rangées dans la catégorie FLES : http://www.lesite.tv/videotheque/16-offre-etablissement/1-ecole/230-francais-langue-seconde-fle


Lesite.tv is a website that contains videos extracted from French shows, that you can use for your activities.
Above is a direct link for the videos designated as being part of the FLES category.

Fais correspondre les images avec les mots / Matching pictures and words

Adaptable à tout niveau.
Matériel : préparer les feuilles avec les images et les choix de réponse. A imprimer pour chaque étudiant/groupe, ou à montrer par écran à toute la classe.

A utiliser lorsque le vocabulaire a déjà été présenté une première fois (dans la même heure de cours).

On donne à l’étudiant / au groupe des images représentant le vocabulaire. Avec chaque image, on lui donne deux ou trois mots. L’étudiant / le groupe doit dire quel mot correspond à l’image.

Si possible, trouver un moyen de mettre ces mots dans un contexte. Exemples : – Vocabulaire de la nourriture : des personnages sont à table en train de manger. « Que mange le père ? » « Que mange Julie ? » et l’étudiant répond avec une phrase complète : « Julie mange des carottes. »
– Vocabulaire des meubles, dans la chambre : « où dort Julien ? » « Où range-t-il ses vêtements ? » « Où fait-il ses devoirs ? »



To read this article in English, click here -> Lire la suite Fais correspondre les images avec les mots / Matching pictures and words

Nasales / Nasals [ɔ̃] [ɑ̃] [ɛ̃]

nasales

Matériels :
– un ordinateur, un projecteur, pour montrer la vidéo
– exercices à imprimer
– cartes-mots

1. On pourrait commencer par écrire au tableau des mots contenant ces nasales, si possible des mots que les apprenants connaissent déjà.

Bon                 Banc                 Bain
Ton                Temps              Thym
Rond               Rang                 Rein
Mon                Ment                Main
Son                 Sang                 Sain
Vont                 Vent                  Vin
Marron            Marrant            Marin

Revoir ensemble la définition de ces mots. Leur laisser le temps de lire et d’essayer de prononcer. Ils devraient vite se rendre compte qu’ils ont du mal à différencier les sons, notamment [ɔ̃] – [ɑ̃] et [ɑ̃] – [ɛ̃]. Écrire ces sons au-dessus des colonnes (respectivement : [ɔ̃], [ɑ̃], [ɛ̃]).

2. Visionnage de la vidéo de Karambolage (ARTE). Avant 1:13, ce n’est pas vraiment utile, vous pouvez zapper (dans ce cas, arrêtez à 2:36). Vous pouvez télécharger la vidéo ici (« Karambolage_nasales.mp4 ») ou la visionner ici :

Laissez les apprenants découvrir la vidéo une première fois. Parlez-en en langue maternelle : de quoi parle-t-on ? 

3. Puis repassez la vidéo, en pausant à 2:05, 2:22 et 2:36 pour reprendre ensemble la prononciation, le placement de la bouche, de la langue :
[ɔ̃] bouche fermée, lèvres arrondies en avant
[ɑ̃] bouche ouverte, coin des lèvres rapprochés
[ɛ̃] bouche ouverte, lèvres souriantes / tirées

Après chaque nasale vue dans la vidéo, prononcez les mots auparavant écrits au tableau et faîtes-leur répéter. (Par exemple, vous venez de montrer [ɔ̃] dans la vidéo, vous remontrez comment placer la bouche et les lèvres, puis vous prononcez les mots du tableau contenant [ɔ̃] un par un, leur faisant répéter en même temps.)
À ce moment-là il est important de les faire surarticuler (ou hyperarticuler), même s’ils trouvent cela ridicule. C’est en faisant des sons longs surarticulés que les apprenants s’habitueront à ces sons, à les différencier, puis à les reconnaître et les utiliser naturellement.
Puis répétez les mots du tableau, mais par ligne, non pas par colonne (ex : « bon banc bain »).

4. 4.1 Faîtes ensuite des exercices de discrimination phonétique. Vous pourrez trouver des exemples sur ce lien (lien aussi pratique pour travailler d’autres sons). Ici pour travailler le son [ɛ̃] en particulier.
Faîtes d’abord un court exercice où vous dîtes deux mots, et les apprenants doivent dire s’ils sont différents ou si ce sont les mêmes. Puis indiquez de quelle(s) nasale(s) il s’agit.

4.2 Ensuite faîtes des exercices où ils doivent reconnaître la nasale utilisée. Les apprenants peuvent par exemple indiquer avec leurs doigts à quelle catégorie appartient le mot (1 [ɔ̃], 2 [ɑ̃], ou 3 [ɛ̃]), cela permet à l’enseignant de voir s’ils y arrivent ou sont complètement perdus. (Après quelques mots, cacher sa bouche pour que les apprenants se basent vraiment sur ce qu’ils entendent, pas ce qu’ils voient.)
Les faire répéter à chaque fois.

Le livre « Enseigner le FLE, pratiques de classe » conseille à l’enseignant de ne pas être le « modèle sonore » des apprenants. C’est-à-dire que l’enseignant et les apprenants se mettent d’accord sur un code pour chaque nasale : quand l’apprenant se trompe de nasale, l’enseignant lui fait le signe correct correspondant.
Pour [ɔ̃], faire un petit rond avec le doigt en l’air, et faire la position des lèvres correctes (sans émettre de son);
Pour [ɑ̃], la même chose mais avec un rond plus grand;
Pour [ɛ̃], geste d’étirement des lèvres avec mouvement des lèvres.

5. Créez des petites cartes-mots (exemples ici, « Nasales_cartesmots.odt » et .pdf). Sur chaque carte, il y a un mot (d’une ou deux syllabes) qui entre dans une des catégories nasales. Écrivez en priorité des mots que les apprenants connaissent déjà, sinon indiquez au-dessus de la syllabe la nasale qu’il faut prononcer.
Les apprenants sont divisés en équipe. Chaque apprenant reçoit une carte-mot qu’il ne doit PAS montrer aux autres. Chaque apprenant va venir au tableau, un par un. Un de ses camarades (qui n’est pas dans son équipe) va lire la carte-mot, et l’apprenant au tableau devra mettre une croix en-dessous de la nasale correspondante (si correct, il a un point). Il essaiera aussi d’écrire le mot (point bonus si correct). Demandez aux autres apprenants leur avis avant de donner la correction. Faîtes répéter le mot.

6. Toujours en équipe. Avec les mots encore écrits au tableau, les mots vus auparavant, les apprenants doivent trouver une phrase qui ait du sens et qui contienne les trois nasales. (Si un groupe finit avant les autres, il en cherche une autre.) Un membre de chaque équipe ira écrire sa phrase au tableau, et tous les étudiants recopieront toutes les phrases dans leur cahier. L’enseignant peut demander au hasard à des apprenants de répéter l’une des phrases. Ces phrases leur permettront de réviser à la maison et leur apprennent à enchaîner les différentes nasales.




To read this article in English, click here -> Lire la suite Nasales / Nasals [ɔ̃] [ɑ̃] [ɛ̃]