Alphabet français – épeler

1. Selon l’âge de vos apprenant-e-s, il est tout à fait envisageable de leur mettre la chanson de l’alphabet, avec si possible un visuel intéressant (les lettres affichées en même temps), par exemple avec cette vidéo.

2. Écrire les lettres au tableau. Pointer une lettre du doigt et les apprenant-e-s doivent la dire à haute voix. De plus en plus rapidement, pour que ça devienne un automatisme.

Également envisageable : partir d’un-e apprenant-e dans un coin de la salle. Iel commence par la première lettre de l’alphabet. La personne derrière ou à côté dit la seconde. Ainsi de suite, tout le monde donne sa lettre, pour que tout le monde passe. On recommence depuis le début s’il y a beaucoup d’apprenant-e-s. Puis l’enseignant-e pointe une personne au hasard qui continue, puis une autre, etc. pour que l’attention soit maintenue.

3. Version Originale (A1) propose de leur donner un dictionnaire, pour qu’iels cherchent trois mots qui sont importants pour elleux. Iels en épelleront au groupe (l’enseignant-e ou un-e apprenant-e peut écrire les mots au tableau).

4. Si vous venez de faire les prénoms et noms, vous pouvez tout à fait faire une petite activité là-dessus. Par exemple, les apprenant-e-s marchent dans la salle, et doivent demander à cinq personnes comment elles s’appellent et d’épeler leur prénom et nom. Ou bien, iels doivent trouver des personnes qui ont dans leur nom certaines lettres : si oui, iels doivent écrire le nom (épelé par la personne).

5. Même en A1, même au début de la formation, iels ont du vocabulaire. Alors on peut jouer au pendu ! Les séparer en plusieurs groupes, chaque groupe propose une lettre à la fois. La première fois, c’est l’enseignant-e au tableau, puis les apprenant-e-s peuvent prendre sa place (soit avec leurs propres mots, soit en leur en proposant).

6. S’iels ont suffisamment de vocabulaire, il est tout à fait possible de faire un spelling bee, c’est-à-dire un concours d’orthographe. Les apprenant-e-s doivent épeler des mots de plus en plus difficiles. S’iels se trompent, iels sont éliminés. Pour au final n’avoir qu’un gagnant. Sinon, on peut les mettre en groupe, et iels travaillent ensemble pour essayer de retrouver la bonne orthographe. Au bout de la limite de temps, un membre de chaque groupe se tiendra debout pour dire comment iel épelle.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.