Introduction au futur simple : « Des plumes et du goudron »

Ce document a été trouvé sur le groupe FB « Enseigner le Fle« .


L’extrait provient de Des plumes et du goudron, de Christophe Desmurger.

« Quand je serai vieux, j’irai au jardin du Luxembourg chaque fois que le soleil le permettra. J’arriverai vers 10 heures. Après un café boulevard Saint-Michel.
J’entrerai, à pas lents.
Je profiterai de la douceur du matin sous les arbres. Après une courte pause devant le kiosque à musique, je me dirigerai vers le grand bassin. Arrivé à destination, je sortirai un coussin de ma sacoche au cuir usé. Je le placerai soigneusement sur un siège en fer. Un transat ou une chaise droite. Mes vieux os m’indiqueront lequel choisir. Je m’installerai sans me hâter. Avant de me plonger dans la lecture de Libé, je contemplerai les lieux. Le bain des colverts. Les arbres majestueux. L’avenue de l’Observatoire à l’horizon. Je laisserai mon regard se perdre dans ce décor d’une autre époque, loin du vacarme de la ville. Je serai serein.« 

Mis à part quelques mots, ce texte est plutôt facile à comprendre. Il permet d’aborder le futur simple (à la 1ère personne seulement) de façon poétique, tout en insérant des notes culturelles (jardin du Luxembourg, boulevard Saint-Michel, Libé, l’Observatoire).

Similairement, vous pouvez demander à vos apprenant-e-s de s’imaginer quand iels seront vieux/vieilles (à l’oral ou à l’écrit). Ou comment iels imaginent la vie d’un-e camarade (si vous pratiquez à la 2ème personne du singulier). Un enseignant a proposé de faire piocher un nom de la classe par apprenant-e, d’écrire leur avenir, puis le groupe devine de qui il s’agit.

Laisser un commentaire

Laissez un commentaire ?

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.