La fête nationale du Québec : la Saint-Jean-Baptiste (24 juin)

Bonjour à tous ! Seront prochainement publiés des plans de cours plutôt culturels, que j’ai eu à réaliser pour des Y9 (13/14ans). Je mettrai à disposition la version en anglais et une autre entièrement en français.

Donc, si vous voulez enseigner à des Y9, vous avez un powerpoint déjà tout prêt, avec plusieurs activités à disposition. L’idée est d’abord de questionner les fêtes anglaises, puis de découvrir les activités de la Saint-Jean-Baptiste via une vidéo, suivi d’un court texte avec différentes pistes d’exploitation, avant de créer un programme de festivités (aidé d’un modèle).

Pour un cours de FLE, vous pouvez utiliser la même présentation avec tout en français. Vous pouvez éventuellement utiliser d’autres vidéos, comme celle-ci faite par une native (attention, l’accent sera peut-être difficile à comprendre !). Si vous souhaitez étudier un aspect plus historique, vous pouvez utiliser celle-ci. Si vous préférez étudier l’histoire via la lecture, vous trouverez plein de détails sur le site national. Je n’ai malheureusement pas trouvé grand-chose d’intéressant… peut-être qu’en se rapprochant de la fête de cette année, d’autres ressources apparaîtront !

Bonne Saint-Jean-Baptiste à tous les Québécois et Québécoises 🙂

 

Lien de téléchargement des documents.

Si vous appréciez mon travail, peut-être pourriez-vous faire un petit don ? 🙂

La fête des voisins

La fin du mois de mai approche, il est temps de parler de la fête des voisin-e-s en classe de FLE ! Cet événement, aussi appelé Immeubles en Fête, a en effet lieu le dernier vendredi du mois de mai. D’abord française, cette coutume s’est répandue en Belgique puis dans d’autres villes européennes jusqu’à ce qu’elle devienne la journée européenne de la fête des voisins. C’est même fêté dans certains pays comme le Canada ou la Turquie !

Ce plan de cours se veut culturel et relaxant, amusant.


 

Pour élément déclencheur, mettre une image où on voit des gens et des bâtiments, comme x ou x ou x etc. (trouvées en cherchant « fête des voisins » sur google images) Poser des questions sur le physique des gens, s’iels ont l’air d’être de la même famille ou non, où iels sont, à quel événement… Leur laisser faire des suppositions, puis mettre une des vidéos suivantes :

Demander s’iels connaissent le mot « voisin », et sinon expliquer ce que c’est, poser des questions sur la vidéo selon votre choix, redemander de quel événement il s’agit, et si les apprenant-e-s ont quelque chose de similaire dans leur pays.

Si les apprenant-e-s sont débutant-e-s, iels peuvent créer une affiche pour une fête des voisin-e-s, avec celle-ci comme exemple.

Si vous êtes proche de la fin d’année, pourquoi ne pas faire une prétendue fête des voisin-e-s où les apprenant-e-s ramènent à manger (des plats francophones ou au contraire des plats de chez eux-elles) et discutent, font des jeux ?

  • Un jeu de logique comme celui des maisons où il faut retrouver où habite chaque habitant-e (exemple – remplacer les nationalités / métiers par des noms d’apprenant-e-s. Autre exemple).
  • Des énigmes, comme un-e voisin-e qui a fait quelque chose d’illégal et il faut retrouver qui ! Certain-e-s apprenant-e-s sont des suspect-e-s tandis que d’autres enquêtent. Pour vous inspirer, voyez ceci (vraiment bien!) ou ceci. Faîtes-les se lever pour aller parler aux suspect-e-s !
  • Voyez aussi ici l’énigme numéro 2, rigolote et courte, accessible à tou-te-s.
  • Jeu de sketchs à jouer devant la classe, où un-e voisin-e a un problème avec un-e voisin-e, il faut régler le problème (ou pas !). Gardez ça court et drôle si possible, il ne faut pas que ça devienne une corvée.

Sinon, il y a toujours possibilité de faire des jeux de grammaire et autres.

 


Les images et vidéos sont disponibles au téléchargement sur ce lien  – sauf les jeux de logique, pour ceux-là, merci d’aller directement sur les liens indiqués dans l’article.