La cyber-société en FLE – ressources

Toutes les vidéos et quelques images sont disponibles sur ce lien, prêtes au téléchargement.

MES PLANS DE COURS sur le thème


Vidéos 

 

Lire la suite La cyber-société en FLE – ressources

Immigration, intégration, racisme… en FLE – ressources

Divers

Images

Articles

Lire la suite Immigration, intégration, racisme… en FLE – ressources

Environnement, écologie, pollution… et le FLE (ressources)

Ah, l’écologie… Je ne pouvais pas échapper à ce sujet en cours d’anglais du lycée, et je n’y échappe pas non plus en FLE ! Heureusement, internet regorge d’activités à ce sujet. Voici donc une liste non exhaustive de documents, d’activités, et de plans de cours sur le sujet 🙂

Divers

Vous pouvez calculer votre empreinte écologique grâce à la WWF.

Images

Pinterest possède sûrement au moins une image qui vous aidera à illustrer votre cours : x x  Cela sera surtout utile si vos apprenants sont niveau A1 A2.

Images diverses :

Articles

LeGorafi, parce qu’apporter une note d’humour dans ce sujet ne fait pas de mal 🙂 :

Lire la suite Environnement, écologie, pollution… et le FLE (ressources)

Culture FLE : fromages

« Comment voulez-vous gouverner un pays où il existe 365 variétés de fromage ? »
(Charles De Gaulle)

Expression française « en faire tout un fromage / Ne pas en faire tout un fromage » : cette expression qui date du XXe siècle signifie que l’on exagère une difficulté ou un problème, ou que l’on grossit démesurément l’importance d’un fait. Le fromage est en effet un produit fabriqué selon un procédé complexe et des savoir-précis, à partir de l’aliment liquide et « brut » qu’est le lait. Bref, à partir d’un produit simple, on confectionne un aliment complexe. (Explication du site produit-laitier)

Voici un lien vers des articles en PDF et JPG qui proviennent de Cuisine et Vins de France, ainsi que de Fromages Gourmands. Vous y trouverez un article sur la découpe selon le fromage, un autre sur les familles de fromage ; puis des fromages soit tous avec des images, ou avec les recettes, ou avec leur description, ou avec tout ça.
Vous y trouverez aussi des images (une carte de France des fromages, une fromagerie, les étapes de la fabrication des fromages, les types de fromages par exemple pâtes molles…).

Documents utilisables :

 

 

Plan de cours possible :

Lire la suite Culture FLE : fromages

Que faire lors d’un premier cours FLE niveau A1 ?

Être l’enseignant du premier cours de FLE d’un groupe A1 peut être stressant. Comment faire parler les apprenants ? Comment se faire comprendre ? En plus de cela, comment les mettre en confiance, leur donner une bonne première impression, commencer à les connaître, leur permettre de se connaître entre eux… Un premier cours de FLE, c’est toujours un peu stressant, mais surtout en A1. 🙂
Heureusement, internet regorge de bonnes idées !

Possibles plans de cours :

Lire la suite Que faire lors d’un premier cours FLE niveau A1 ?

LeFrenchKiff – site avec plans de cours

LeFrenchKiff est un site qu’on peut visiter en tant qu’enseignant ou étudiant.

Les étudiants ont accès à des fiches de cours, des exercices en ligne, et à des conseils.

Les enseignants ont accès à des plans de cours téléchargeables (fiche enseignant + fiche élève). Tout est trié soit par thème, soit par niveau, soit par compétences, ou autres. C’est très bien organisé 🙂

LaFLEiste – TICE et plans de cours

LaFLEiste est un blog que j’ai découvert grâce à Agito. « Dans ce blog, la FLEiste vous propose des réflexions et des ressources FLE à partir de documents authentiques testées en classe. » Le site est clair et très bien organisé. 🙂

Catégorie plans de cours et activités , classée par niveaux, de A1 à C1.

Catégorie TICE : LaFLEiste nous donne des idées pour utiliser les TICE en classe de FLE, et ses retours après mise en place dans sa (ses ?) classe(s). Vous hésitez encore à utiliser les TICE, vous n’êtes pas sûr de savoir comment vous y prendre ? Je vous conseille la lecture d’un de ses articles.

Une petite mine d’or qui a largement recours aux TICE, ça fait du bien 🙂

Découvrir l’IMPARFAIT en parlant de l’ECOLE

Plan de cours basé sur la méthode « PACE » de Donato & Adair-Hauck, 1994, telle qu’elle m’a été enseigné par Dr. COLLENTINE Karina à la Northern Arizona University (Flagstaff, AZ, États-Unis).

Lien vers le matériel pédagogique de ce plan de cours.

Les élèves doivent avoir vu le vocabulaire de l’école et notamment des matières, des activités extra-scolaires.

# Activité d’ouverture : « Qu’est-ce que vous aimez à l’école ? » « Qu’est-ce que vous aimez faire après l’école ? » « Qu’est-ce que vous faîtes d’habitude le week-end ? »

#1 Un texte (FR) à lire à la classe. (cf lien plus haut vers le matériel pédagogique de ce plan de cours) Ce texte réunit des verbes réguliers et irréguliers, toutes les personnes sont utilisées.

#2 Donner à chaque élève une feuille avec des images dessus…
OU
Afficher les images via écran, projecteur …
… , les élèves regardent ces images et disent lesquelles représentent un événement de l’histoire racontée dans la précédente activité.
Matériel : feuille avec les images pour chaque élève OU images dans un pdf

#3 Donner à chaque élève une feuille où il y a l’histoire (FR) précédemment racontée et un tableau des conjugaisons à remplir.
Matériel : la feuille histoire+tableau

#4 Questions à poser aux élèves pour guider leur compréhension du fonctionnement de l’imparfait. Cette activité sera réalisée en anglais (ou dans les autres langues maternelles des apprenants).

  1. When did the story take place? Is it in the past, the present, the future?
  2. How do you know?
  3. Find evidence in the story for your statement.
  4. What difference is there with the present tense we studied? What has changed?
  5. Can you give an example?
  6. Look at the chart you filled in. What are the endings of the verbs with this tense?
  7. Now look at the stems. Compare them with the stems you would have if you were using the présent. Focus on irregular verbs.
  8. Do the stems of the imparfait look like one of the stems of the présent?
  9. Based on your previous answer, how do you construct the imparfait? (stem + endings)

#5 Chaque élève ou groupe de deux élèves va avoir une feuille avec une liste de questions…
OU
Écrire / projeter au tableau la liste de questions…
…à propos de leur enfance, de leur école (primaire), des activités qu’ils avaient après l’école. Chaque élève posera la question à son voisin et devra répondre aussi (FR).
Possibilité : après un moment, l’enseignant interroge deux élèves au hasard (l’un pose la question, l’autre répond), puis deux autres, etc.
Matériel : feuille avec les questions par groupe de 2 ou par élève

  • Est-ce que tu étudiais beaucoup ?
  • Est-ce que tu aimais les maths ?
  • Est-ce que tu avais beaucoup d’amis ?
  • Est-ce que tu allais souvent au cinéma ?
  • Est-ce que tu pouvais rester debout jusque tard ?
  • Est-ce que tu dormais beaucoup le week-end ?
  • Est-ce que ta famille avait un animal de compagnie ?
  • Est-ce que tes parents et toi alliez faire une promenade ?
  • Est-ce que ta meilleure amie (ton meilleur ami) faisait du sport ?

#6 En se basant sur les réponses de leur voisin lors de l’activité précédente (ils peuvent continuer à poser des questions), chaque élève va remplir l’emploi du temps de façon à ce qu’il représente ce qu’était une semaine « normale » de leur voisin lorsqu’il était jeune.
Matériel : emploi du temps vide pour chaque élève
A donner, écrire, ou projeter, des idées pour les guider :

Vous pouvez poser des questions sur :

  • les horaires de cours
  • les activités qu’il / elle faisait après l’école, et quand
  • les activités qu’il / elle faisait le week-end, et quand
  • quand il / elle voyait ses amis
  • quand il / elle passait du temps avec sa famille
  • quand il / elle faisait ses devoirs

# Activité de fin : Individuellement. Les élèves vont écrire (FR) quelques lignes (feuille à donner à l’enseignant) sur leur passé (école primaire, activités…) avec l’imparfait. Ils peuvent en rajouter et/ou embellir.
Ils DOIVENT utiliser les verbes être, avoir, faire, prendre, finir, commencer + 4 autres verbes de leur choix.

# Évaluation informelle : Les élèves sont en équipe. L’enseignant demande à un membre d’une équipe de conjuguer un verbe avec un pronom (donné) dans une phrase complète. L’élève a 10 secondes. Si il/elle ne sait pas, l’enseignant demande au reste du groupe. La personne qui trouve ne peut plus répondre après. Avec une bonne réponse, le groupe gagne un point. Puis l’enseignant passer à l’équipe suivante, répète jusqu’à ce que chaque personne de chaque équipe ait donné une bonne réponse.



To read this article in English, click here -> Lire la suite Découvrir l’IMPARFAIT en parlant de l’ECOLE

Nasales / Nasals [ɔ̃] [ɑ̃] [ɛ̃]

nasales

Matériels :
– un ordinateur, un projecteur, pour montrer la vidéo
– exercices à imprimer
– cartes-mots

1. On pourrait commencer par écrire au tableau des mots contenant ces nasales, si possible des mots que les apprenants connaissent déjà.

Bon                 Banc                 Bain
Ton                Temps              Thym
Rond               Rang                 Rein
Mon                Ment                Main
Son                 Sang                 Sain
Vont                 Vent                  Vin
Marron            Marrant            Marin

Revoir ensemble la définition de ces mots. Leur laisser le temps de lire et d’essayer de prononcer. Ils devraient vite se rendre compte qu’ils ont du mal à différencier les sons, notamment [ɔ̃] – [ɑ̃] et [ɑ̃] – [ɛ̃]. Écrire ces sons au-dessus des colonnes (respectivement : [ɔ̃], [ɑ̃], [ɛ̃]).

2. Visionnage de la vidéo de Karambolage (ARTE). Avant 1:13, ce n’est pas vraiment utile, vous pouvez zapper (dans ce cas, arrêtez à 2:36). Vous pouvez télécharger la vidéo ici (« Karambolage_nasales.mp4 ») ou la visionner ici :

Laissez les apprenants découvrir la vidéo une première fois. Parlez-en en langue maternelle : de quoi parle-t-on ? 

3. Puis repassez la vidéo, en pausant à 2:05, 2:22 et 2:36 pour reprendre ensemble la prononciation, le placement de la bouche, de la langue :
[ɔ̃] bouche fermée, lèvres arrondies en avant
[ɑ̃] bouche ouverte, coin des lèvres rapprochés
[ɛ̃] bouche ouverte, lèvres souriantes / tirées

Après chaque nasale vue dans la vidéo, prononcez les mots auparavant écrits au tableau et faîtes-leur répéter. (Par exemple, vous venez de montrer [ɔ̃] dans la vidéo, vous remontrez comment placer la bouche et les lèvres, puis vous prononcez les mots du tableau contenant [ɔ̃] un par un, leur faisant répéter en même temps.)
À ce moment-là il est important de les faire surarticuler (ou hyperarticuler), même s’ils trouvent cela ridicule. C’est en faisant des sons longs surarticulés que les apprenants s’habitueront à ces sons, à les différencier, puis à les reconnaître et les utiliser naturellement.
Puis répétez les mots du tableau, mais par ligne, non pas par colonne (ex : « bon banc bain »).

4. 4.1 Faîtes ensuite des exercices de discrimination phonétique. Vous pourrez trouver des exemples sur ce lien (lien aussi pratique pour travailler d’autres sons). Ici pour travailler le son [ɛ̃] en particulier.
Faîtes d’abord un court exercice où vous dîtes deux mots, et les apprenants doivent dire s’ils sont différents ou si ce sont les mêmes. Puis indiquez de quelle(s) nasale(s) il s’agit.

4.2 Ensuite faîtes des exercices où ils doivent reconnaître la nasale utilisée. Les apprenants peuvent par exemple indiquer avec leurs doigts à quelle catégorie appartient le mot (1 [ɔ̃], 2 [ɑ̃], ou 3 [ɛ̃]), cela permet à l’enseignant de voir s’ils y arrivent ou sont complètement perdus. (Après quelques mots, cacher sa bouche pour que les apprenants se basent vraiment sur ce qu’ils entendent, pas ce qu’ils voient.)
Les faire répéter à chaque fois.

Le livre « Enseigner le FLE, pratiques de classe » conseille à l’enseignant de ne pas être le « modèle sonore » des apprenants. C’est-à-dire que l’enseignant et les apprenants se mettent d’accord sur un code pour chaque nasale : quand l’apprenant se trompe de nasale, l’enseignant lui fait le signe correct correspondant.
Pour [ɔ̃], faire un petit rond avec le doigt en l’air, et faire la position des lèvres correctes (sans émettre de son);
Pour [ɑ̃], la même chose mais avec un rond plus grand;
Pour [ɛ̃], geste d’étirement des lèvres avec mouvement des lèvres.

5. Créez des petites cartes-mots (exemples ici, « Nasales_cartesmots.odt » et .pdf). Sur chaque carte, il y a un mot (d’une ou deux syllabes) qui entre dans une des catégories nasales. Écrivez en priorité des mots que les apprenants connaissent déjà, sinon indiquez au-dessus de la syllabe la nasale qu’il faut prononcer.
Les apprenants sont divisés en équipe. Chaque apprenant reçoit une carte-mot qu’il ne doit PAS montrer aux autres. Chaque apprenant va venir au tableau, un par un. Un de ses camarades (qui n’est pas dans son équipe) va lire la carte-mot, et l’apprenant au tableau devra mettre une croix en-dessous de la nasale correspondante (si correct, il a un point). Il essaiera aussi d’écrire le mot (point bonus si correct). Demandez aux autres apprenants leur avis avant de donner la correction. Faîtes répéter le mot.

6. Toujours en équipe. Avec les mots encore écrits au tableau, les mots vus auparavant, les apprenants doivent trouver une phrase qui ait du sens et qui contienne les trois nasales. (Si un groupe finit avant les autres, il en cherche une autre.) Un membre de chaque équipe ira écrire sa phrase au tableau, et tous les étudiants recopieront toutes les phrases dans leur cahier. L’enseignant peut demander au hasard à des apprenants de répéter l’une des phrases. Ces phrases leur permettront de réviser à la maison et leur apprennent à enchaîner les différentes nasales.




To read this article in English, click here -> Lire la suite Nasales / Nasals [ɔ̃] [ɑ̃] [ɛ̃]

Vêtements / Clothing

Ce plan de cours est basé selon ce qui m’a été enseigné à la Northern Arizona University, plus précisément il a été écrit pour le cours LAN308. Voir la page à propos pour plus de détails.

Avant ce cours, les élèves doivent déjà connaître la météo, les saisons et les principales parties du corps (tête, mains, cou, jambes…)

Activités :

1.(Ouvrir en parlant du temps qu’il fait dehors, en particulier s’il fait froid, pour les emmener sur la piste que les vêtements tiennent chaud.)

2.Utiliser le powerpoint, commenter et mimer à chaque fois.
Matériel : pwp contenant le vocabulaire et les images

3.En groupe de 3. Chaque groupe a un scénario, des images de vêtements, et une feuille. Selon ce que dit le scénario, ils doivent choisir les vêtements et les coller sur la feuille. Chaque groupe présentera son choix à la classe (en français).
Matériel : les scénarios imprimés (un par groupe), des images de vêtements imprimés, une feuille, pour chaque groupe

4.Toujours en groupe de 3. Jeu des 7 familles (il n’y a ici que 4 familles). Écrire au tableau la structure de base, et donner un exemple.
Matériel : le jeu de cartes imprimé (si possible en couleur) pour chaque groupe

5.En groupe de 2. Chaque groupe a un paquet de cartes, sur chaque carte il y a un nom de vêtement. Joueur 1 prend une carte sans la montrer. Joueur 2 pose des questions en français pour savoir ce que c’est. Joueur 1 ne peut répondre que par oui / non.
Écrire des exemples de questions au tableau.
Matériel : les cartes imprimées pour chaque groupe

6.(Evaluation) Individuellement. Sur le tableau, j’écris des phrases (« En hiver / été / printemps, je mets … , parce que… »), ils les complètent à l’écrit.

7.(Evaluation de l’orthographe) En groupe. Le pendu. Je suis la personne au tableau qui écrit le mot (un vêtement), chaque groupe donne une lettre. Le groupe qui donne la bonne réponse a 1 point. Point bonus s’ils peuvent donner une définition.

Pour télécharger tout le matériel pédagogique, cliquez ici.



To read this article in English, click here -> Lire la suite Vêtements / Clothing