Nasales / Nasals [ɔ̃] [ɑ̃] [ɛ̃]

nasales

Matériels :
– un ordinateur, un projecteur, pour montrer la vidéo
– exercices à imprimer
– cartes-mots

1. On pourrait commencer par écrire au tableau des mots contenant ces nasales, si possible des mots que les apprenants connaissent déjà.

Bon                 Banc                 Bain
Ton                Temps              Thym
Rond               Rang                 Rein
Mon                Ment                Main
Son                 Sang                 Sain
Vont                 Vent                  Vin
Marron            Marrant            Marin

Revoir ensemble la définition de ces mots. Leur laisser le temps de lire et d’essayer de prononcer. Ils devraient vite se rendre compte qu’ils ont du mal à différencier les sons, notamment [ɔ̃] – [ɑ̃] et [ɑ̃] – [ɛ̃]. Écrire ces sons au-dessus des colonnes (respectivement : [ɔ̃], [ɑ̃], [ɛ̃]).

2. Visionnage de la vidéo de Karambolage (ARTE). Avant 1:13, ce n’est pas vraiment utile, vous pouvez zapper (dans ce cas, arrêtez à 2:36). Vous pouvez télécharger la vidéo ici (« Karambolage_nasales.mp4 ») ou la visionner ici :

Laissez les apprenants découvrir la vidéo une première fois. Parlez-en en langue maternelle : de quoi parle-t-on ? 

3. Puis repassez la vidéo, en pausant à 2:05, 2:22 et 2:36 pour reprendre ensemble la prononciation, le placement de la bouche, de la langue :
[ɔ̃] bouche fermée, lèvres arrondies en avant
[ɑ̃] bouche ouverte, coin des lèvres rapprochés
[ɛ̃] bouche ouverte, lèvres souriantes / tirées

Après chaque nasale vue dans la vidéo, prononcez les mots auparavant écrits au tableau et faîtes-leur répéter. (Par exemple, vous venez de montrer [ɔ̃] dans la vidéo, vous remontrez comment placer la bouche et les lèvres, puis vous prononcez les mots du tableau contenant [ɔ̃] un par un, leur faisant répéter en même temps.)
À ce moment-là il est important de les faire surarticuler (ou hyperarticuler), même s’ils trouvent cela ridicule. C’est en faisant des sons longs surarticulés que les apprenants s’habitueront à ces sons, à les différencier, puis à les reconnaître et les utiliser naturellement.
Puis répétez les mots du tableau, mais par ligne, non pas par colonne (ex : « bon banc bain »).

4. 4.1 Faîtes ensuite des exercices de discrimination phonétique. Vous pourrez trouver des exemples sur ce lien (lien aussi pratique pour travailler d’autres sons). Ici pour travailler le son [ɛ̃] en particulier.
Faîtes d’abord un court exercice où vous dîtes deux mots, et les apprenants doivent dire s’ils sont différents ou si ce sont les mêmes. Puis indiquez de quelle(s) nasale(s) il s’agit.

4.2 Ensuite faîtes des exercices où ils doivent reconnaître la nasale utilisée. Les apprenants peuvent par exemple indiquer avec leurs doigts à quelle catégorie appartient le mot (1 [ɔ̃], 2 [ɑ̃], ou 3 [ɛ̃]), cela permet à l’enseignant de voir s’ils y arrivent ou sont complètement perdus. (Après quelques mots, cacher sa bouche pour que les apprenants se basent vraiment sur ce qu’ils entendent, pas ce qu’ils voient.)
Les faire répéter à chaque fois.

Le livre « Enseigner le FLE, pratiques de classe » conseille à l’enseignant de ne pas être le « modèle sonore » des apprenants. C’est-à-dire que l’enseignant et les apprenants se mettent d’accord sur un code pour chaque nasale : quand l’apprenant se trompe de nasale, l’enseignant lui fait le signe correct correspondant.
Pour [ɔ̃], faire un petit rond avec le doigt en l’air, et faire la position des lèvres correctes (sans émettre de son);
Pour [ɑ̃], la même chose mais avec un rond plus grand;
Pour [ɛ̃], geste d’étirement des lèvres avec mouvement des lèvres.

5. Créez des petites cartes-mots (exemples ici, « Nasales_cartesmots.odt » et .pdf). Sur chaque carte, il y a un mot (d’une ou deux syllabes) qui entre dans une des catégories nasales. Écrivez en priorité des mots que les apprenants connaissent déjà, sinon indiquez au-dessus de la syllabe la nasale qu’il faut prononcer.
Les apprenants sont divisés en équipe. Chaque apprenant reçoit une carte-mot qu’il ne doit PAS montrer aux autres. Chaque apprenant va venir au tableau, un par un. Un de ses camarades (qui n’est pas dans son équipe) va lire la carte-mot, et l’apprenant au tableau devra mettre une croix en-dessous de la nasale correspondante (si correct, il a un point). Il essaiera aussi d’écrire le mot (point bonus si correct). Demandez aux autres apprenants leur avis avant de donner la correction. Faîtes répéter le mot.

6. Toujours en équipe. Avec les mots encore écrits au tableau, les mots vus auparavant, les apprenants doivent trouver une phrase qui ait du sens et qui contienne les trois nasales. (Si un groupe finit avant les autres, il en cherche une autre.) Un membre de chaque équipe ira écrire sa phrase au tableau, et tous les étudiants recopieront toutes les phrases dans leur cahier. L’enseignant peut demander au hasard à des apprenants de répéter l’une des phrases. Ces phrases leur permettront de réviser à la maison et leur apprennent à enchaîner les différentes nasales.




To read this article in English, click here -> Lire la suite Nasales / Nasals [ɔ̃] [ɑ̃] [ɛ̃]

Vêtements / Clothing

Ce plan de cours est basé selon ce qui m’a été enseigné à la Northern Arizona University, plus précisément il a été écrit pour le cours LAN308. Voir la page à propos pour plus de détails.

Avant ce cours, les élèves doivent déjà connaître la météo, les saisons et les principales parties du corps (tête, mains, cou, jambes…)

Activités :

1.(Ouvrir en parlant du temps qu’il fait dehors, en particulier s’il fait froid, pour les emmener sur la piste que les vêtements tiennent chaud.)

2.Utiliser le powerpoint, commenter et mimer à chaque fois.
Matériel : pwp contenant le vocabulaire et les images

3.En groupe de 3. Chaque groupe a un scénario, des images de vêtements, et une feuille. Selon ce que dit le scénario, ils doivent choisir les vêtements et les coller sur la feuille. Chaque groupe présentera son choix à la classe (en français).
Matériel : les scénarios imprimés (un par groupe), des images de vêtements imprimés, une feuille, pour chaque groupe

4.Toujours en groupe de 3. Jeu des 7 familles (il n’y a ici que 4 familles). Écrire au tableau la structure de base, et donner un exemple.
Matériel : le jeu de cartes imprimé (si possible en couleur) pour chaque groupe

5.En groupe de 2. Chaque groupe a un paquet de cartes, sur chaque carte il y a un nom de vêtement. Joueur 1 prend une carte sans la montrer. Joueur 2 pose des questions en français pour savoir ce que c’est. Joueur 1 ne peut répondre que par oui / non.
Écrire des exemples de questions au tableau.
Matériel : les cartes imprimées pour chaque groupe

6.(Evaluation) Individuellement. Sur le tableau, j’écris des phrases (« En hiver / été / printemps, je mets … , parce que… »), ils les complètent à l’écrit.

7.(Evaluation de l’orthographe) En groupe. Le pendu. Je suis la personne au tableau qui écrit le mot (un vêtement), chaque groupe donne une lettre. Le groupe qui donne la bonne réponse a 1 point. Point bonus s’ils peuvent donner une définition.

Pour télécharger tout le matériel pédagogique, cliquez ici.



To read this article in English, click here -> Lire la suite Vêtements / Clothing