Environnement, écologie, pollution… et le FLE (ressources)

Ah, l’écologie… Je ne pouvais pas échapper à ce sujet en cours d’anglais du lycée, et je n’y échappe pas non plus en FLE ! Heureusement, internet regorge d’activités à ce sujet. Voici donc une liste non exhaustive de documents, d’activités, et de plans de cours sur le sujet 🙂

Divers

Vous pouvez calculer votre empreinte écologique grâce à la WWF.

Images

Pinterest possède sûrement au moins une image qui vous aidera à illustrer votre cours : x x  Cela sera surtout utile si vos apprenants sont niveau A1 A2.

Images diverses :

Articles

LeGorafi, parce qu’apporter une note d’humour dans ce sujet ne fait pas de mal 🙂 :

Lire la suite Environnement, écologie, pollution… et le FLE (ressources)

Activités pour réviser en jouant

Les activités ci-dessous sont extraites de : / The activities below were taken from:
Lemeunier Valérie, Cardon Julien, Le Gall Marie-Hélène, Paroux Stéphane, Reboul Alice. Ligne Directe A2.1. Didier, 2011.


  • Quiz sur l’unité. Matériel : feuilles et stylos pour noter les réponses aux questions + les fiches avec les questions.
    Deux équipes, face à face. Les questions sont classées en trois catégories et s’inspirent toutes du contenu de l’unité.
    Chaque équipe de joueurs lit les fiches du jeu et prépare les réponses à donner.
    On tire à pile ou face l’équipe qui commence. L’équipe A choisit une fiche et propose une réponse. L’équipe B fait une contreproposition ou dit qu’elle est d’accord. Chaque équipe note sa réponse. Ensuite l’équipe B choisit une fiche… etc. jusqu’à épuisement des cartes.
    A la fin, on peut faire une correction collective avec l’enseignant, et compter les points marqués pour chaque bonne réponse.

 

  • Le jeu de l’oie. Matériel : un dé / pion par joueur ou équipe + plateau de jeu.
    Se joue à deux personnes minimum ou 2 équipes. Le plateau de jeu est constitué de 17 cases questions et de 3 cases d’action « je passe mon tour », « je recule de deux cases », « j’avance de deux cases ». Les questions posées s’inspirent toutes du contenu de l’unité.
    Chaque joueur/équipe lance le dé. Celui qui obtient le plus grand chiffre commence.
    Chacun leur tour, les joueurs / équipes lancent le dé et font avancer leur pion. Le joueur doit répondre à la question qui est inscrite dans la case où il tombe. S’il réussit, il avance d’une case. Sinon, il reste à sa place. Le premier arrivé à la case « Arrivée » a gagné.



To read this article in English, click here -> Lire la suite Activités pour réviser en jouant

Activités de phonétique

Voici différentes activités qu’il est envisageable d’utiliser pour travailler la phonétique en cours de FLE (alphabet phonétique FR ici).

  • Distinguer les deux sons. Faire écouter un texte court (ou l’enseignant le lit) une première fois pour que les apprenants se familiarisent (ou utiliser un texte déjà vu). Lors de la deuxième écoute, les apprenants repèrent les sons étudiés et lèvent le papier correspondant au son entendu (cf. « matériel »). Puis ils répèteront le ou les mots.
    Matériel : les apprenants doivent prendre deux bouts de papier, sur un ils écrivent la ou les lettres correspondantes à un premier son, sur l’autre papier l’autre son étudié.
    + Un texte contenant les sons.

 

  • Production. En binôme, les apprenants cherchent par exemple quatre mots qui contiennent l’un des sons étudiés. Ils écrivent ensuite une ou deux phrases avec ces mots, et les liront pour la classe. Recommencer avec l’autre ou les autres sons étudiés ce jour-là.

 

  • Repérage des graphies. Par exemple, pour l’étude des sons [e] et [ɛ], ou pour la différence de graphie masculin/féminin. On distribue le texte aux apprenants. On leur fait écouter (ou l’enseignant le lit) une première fois pour qu’ils se familiarisent. Lors de la deuxième écoute, ils entourent d’une couleur toutes les lettres qui se prononcent [ɛ]. Lors de la troisième écoute, ils entourent d’une autre couleur les lettres pour [e]. Puis ils classent sous forme de tableau (deux colonnes).
    Matériel : un texte contenant les sons étudiés écrits de différentes façons.

 

  • Levez ! (Cet exercice ne peut être réalisé sans avoir auparavant fait un autre exercice sur ces sons.) A tour de rôle, un apprenant pioche un papier et prononce le mot dessus. Les autres apprenants lèvent le bout de papier correspondant au son entendu.
    Matériel : bouts de papier avec les mots dessus. (Les apprenants auront déjà vu ces mots auparavant.)  + deux ou trois ou plus bouts de papiers par apprenants sur lesquels sera écrit un son par papier.

 

  • Mime. En binôme. Un apprenant choisit un mot à mimer à son partenaire. L’autre doit deviner le mot, et dire quel son il pense avoir reconnu.
    Matériel : soit on donne des bouts de papier avec des mots dessus et que les apprenants piochent ; soit on utilise un texte étudié en cours et écouté plusieurs fois, et c’est à eux de choisir les mots à mimer.

 

  • Produire le féminin et le masculin. En binôme. A tour de rôle, un apprenant va choisir un mot (soit dans un texte fourni, soit sur des bouts de papier fournis) et le prononcer. S’il le prononce au masculin, l’autre apprenant devra donner le féminin. S’il le prononce au féminin, l’autre apprenant devra donner le masculin.
    Matériel : soit on donne des bouts de papier avec des mots dessus et que les apprenants piochent ; soit on utilise un texte étudié en cours et écouté plusieurs fois.

Liens utiles :

To read this article in English, click here -> Lire la suite Activités de phonétique

Manuel « ligne directe » : activités de pratique du vocabulaire et de la grammaire

Les activités ci-dessous sont extraites de : / The activities below were taken from:
Lemeunier Valérie, Cardon Julien, Le Gall Marie-Hélène, Paroux Stéphane, Reboul Alice. Ligne Directe A2.1. Didier, 2011. (Approche communicative)

  • La criée. Durée estimée : 10 min.
    Grand groupe divisé en deux / trois équipes ou plusieurs sous groupes.
    A tour de rôle, des apprenants animent l’activité. L’animateur donne des indices (mimes, lettres, chiffres…) à partir desquels les participants doivent retrouver une information (code, nom, etc.). Le joueur ou l’équipe qui trouve la réponse marque un point.
    Matériel : préparer les petits papiers dans un contenant.

    • Exemple : caractériser qqch ou qqn. L’animateur pioche un mot dans le sac (poissonnier, boulanger…) et donne des informations sur ce personnage ou objet.

 

  • Les dés sont jetés (= Pioche). Durée estimée : 10min
    Binômes. Les apprenants interagissent en fonction de données tirées au sort. Le tirage au sort s’effectue avec un dé dont le lancer détermine l’élément avec lequel l’apprenant doit réaliser l’activité / l’action.
    Les papiers sont pliés et placés au centre de la table. Après chaque tirage, on remet le papier froissé au centre et on mélange les papiers.
    Matériel : papiers numérotés de 1 à 6.

    • Exemple : parler d’une activité en cours. Sur les papiers sont écrites des activités. L’apprenant qui a jeté le dé doit mimer ce qui est sur le papier, et l’autre doit deviner.
    • Autre exemple : demander un avis. Sur chaque papier, il y a un sujet de discussion (ex : la danse, un sport réservé aux filles ? pour ou contre les sorties scolaires ?). Joueur 1 pose une question sur le sujet (en reformulant la carte) et joueur 2 donne son avis.
    • Autre exemple : raconter des faits passés. Sur chaque papier, il y a un événement, improbable ou non. Joueur A doit expliquer comment ça s’est passé grâce à joueur B qui pose des questions.

 

  • Tête à tête. Durée estimée : 10 min.
    En binôme. Chaque apprenant possède une partie des informations qui, complétées par celles de l’autre, permettent de reconstituer ou de compléter un document. L’objectif de l’activité est donc d’obtenir les informations manquantes. Les apprenants s’interrogent pour obtenir et donner ces informations.
    Matériel : préparer les fiches d’information selon le thème.

    • Variante : seulement un apprenant a les informations. Par exemple, on donne un labyrinthe imprimé par bînome : l’un ferme les yeux et guide son stylo vers la sortie en fonction des informations de l’autre apprenant.

 

  • Tac au tac. Durée estimée : 10 min.
    En binôme. Un apprenant énonce une phrase, le deuxième doit la reformuler. Ou un apprenant formule une question et le deuxième doit y répondre.

 

  • Mémo. Durée estimée : 10 min.
    Groupes de 5/6. Un apprenant pioche une carte et donne l’information. Le deuxième répète l’information du premier, pioche, et donne une nouvelle information, le troisième répète les deux informations, pioche, et en ajoute une troisième… jusqu’à faire un tour complet.
    Matériel : cartes avec informations dessus.

    • Exemple : Indiquer le chemin. Carte 1 « Prends la deuxième rue à droite », carte 2 « Va tout droit »…
  • Possibilité de ne pas avoir de cartes, les apprenants s’appuient seulement sur leurs connaissances.
    Possibilité de faire ce jeu format bouche à oreille, où les apprenants disent l’information dans l’oreille de leur voisin.

 

  • Bataille langagière. Basé sur le jeu de la bataille navale, mais c’est une activité de grammaire. Durée estimée : 20 min.
    En binôme. Les apprenants dessinent secrètement trois « bateaux » dans trois cases de leur choix. Pour détruire les bateaux de l’adversaire, il faut les localiser.
    Matériel : plateau de jeu : à gauche les pronoms, en haut les verbes à l’infinitif. Ex: pour « bombarder » la case en haut à droite, il faut dire « je » + verbe en haut de la colonne conjugué à la premier personne.
    Possibilité de demander aux apprenants de mettre leurs phrases en contexte. Au lieu de « je prends », dire « je prends le bus tous les matins ».

To read this article in English, click here ->  Lire la suite Manuel « ligne directe » : activités de pratique du vocabulaire et de la grammaire

Quelle célébrité suis-je ? / Which celebrity am I?

Article d’origine / Original post: http://allumez-le-fle.blogspot.fr/2007/12/les-ambassadeurs.html

Niveau : A2

« La classe est divisée en plusieurs groupes de 5 ou 6 apprenants. Chaque groupe choisit une célébrité et désigne quelqu’un d’entre eux pour jouer cette personne célèbre dont l’identité est cachée aux autres.
La célébrité est envoyée dans un autre groupe dont les membres la questionnent afin de deviner son identité dans un temps limité fixé par l’enseignant (quelques minutes).
Les personnes célèbres dont l’identité a été devinée sont intégrées dans le groupe qui l’a démasquée, sinon elles retournent dans leur groupe d’origine.
Chaque groupe choisit à nouveau une autre célébrité et l’envoie dans un nouveau groupe. »

Cette activité serait un bon moyen de re-découvrir comment parler de l’identité, de la description, comment poser ces questions, voire de travailler cette notion par un exercice sympa, ou même d’utiliser cette activité comme révision.

Une autre façon de jouer serait de laisser les apprenants en groupes de 5 ou 6 et d’avoir recours à une autre déclinaison de ce jeu. Des noms de célébrités sont écrits sur un post-it, et chaque joueur se retrouve avec un post-it collé sur le front (sans savoir ce qui est écrit). Pour deviner qui il est, il pose des questions aux autres joueurs qui ne peuvent répondre que par oui / non. Dès qu’il trouve qui il est, il décolle son post-it et on lui en donne un autre. Celui qui a le plus de post-it gagne.



To read this article in English, click here -> Lire la suite Quelle célébrité suis-je ? / Which celebrity am I?