La fête des voisins

La fin du mois de mai approche, il est temps de parler de la fête des voisin-e-s en classe de FLE ! Cet événement, aussi appelé Immeubles en Fête, a en effet lieu le dernier vendredi du mois de mai. D’abord française, cette coutume s’est répandue en Belgique puis dans d’autres villes européennes jusqu’à ce qu’elle devienne la journée européenne de la fête des voisins. C’est même fêté dans certains pays comme le Canada ou la Turquie !

Ce plan de cours se veut culturel et relaxant, amusant.


 

Pour élément déclencheur, mettre une image où on voit des gens et des bâtiments, comme x ou x ou x etc. (trouvées en cherchant « fête des voisins » sur google images) Poser des questions sur le physique des gens, s’iels ont l’air d’être de la même famille ou non, où iels sont, à quel événement… Leur laisser faire des suppositions, puis mettre une des vidéos suivantes :

Demander s’iels connaissent le mot « voisin », et sinon expliquer ce que c’est, poser des questions sur la vidéo selon votre choix, redemander de quel événement il s’agit, et si les apprenant-e-s ont quelque chose de similaire dans leur pays.

Si les apprenant-e-s sont débutant-e-s, iels peuvent créer une affiche pour une fête des voisin-e-s, avec celle-ci comme exemple.

Si vous êtes proche de la fin d’année, pourquoi ne pas faire une prétendue fête des voisin-e-s où les apprenant-e-s ramènent à manger (des plats francophones ou au contraire des plats de chez eux-elles) et discutent, font des jeux ?

  • Un jeu de logique comme celui des maisons où il faut retrouver où habite chaque habitant-e (exemple – remplacer les nationalités / métiers par des noms d’apprenant-e-s. Autre exemple).
  • Des énigmes, comme un-e voisin-e qui a fait quelque chose d’illégal et il faut retrouver qui ! Certain-e-s apprenant-e-s sont des suspect-e-s tandis que d’autres enquêtent. Pour vous inspirer, voyez ceci (vraiment bien!) ou ceci. Faîtes-les se lever pour aller parler aux suspect-e-s !
  • Voyez aussi ici l’énigme numéro 2, rigolote et courte, accessible à tou-te-s.
  • Jeu de sketchs à jouer devant la classe, où un-e voisin-e a un problème avec un-e voisin-e, il faut régler le problème (ou pas !). Gardez ça court et drôle si possible, il ne faut pas que ça devienne une corvée.

Sinon, il y a toujours possibilité de faire des jeux de grammaire et autres.

 


Les images et vidéos sont disponibles au téléchargement sur ce lien  – sauf les jeux de logique, pour ceux-là, merci d’aller directement sur les liens indiqués dans l’article.

 

 

L’impératif

L’impératif est très souvent étudié au moyen des directions ou des recettes.

Au lieu de prendre une recette au hasard, autant prendre une recette d’un plat typique français / francophone ! On pourrait même envisager d’étudier une recette de galette des rois, afin de pouvoir parler de cette fête. C’est une tradition dont on oublie souvent de parler, pourtant très importante en France ! L’image « pizza : mode d’emploi » pourrait alors servir de document déclencheur, tout en humour. Et les apprenant.e.s pourraient présenter des recettes de leur pays ou d’autres recettes françaises / francophones.

Pour les directions, pourquoi ne pas utiliser de vraies cartes de villes françaises / francophones ? Et les apprenant.e.s devront jouer à la personne qui est perdue et à celle qui guide. Ou mettre des objets un peu partout dans la salle de cours, une personne guide l’autre uniquement via des instructions pour lui dire où aller jusqu’à un ou plusieurs objets.

Voici ce que j’envisage de faire : Lire la suite L’impératif