Les variations du français dans le monde

Si vous donnez des cours à des niveaux avancés, il pourrait être intéressant de se pencher sur la diversité de la langue française, en France comme dans le monde.
Ici, nous parlerons de la langue française dans le monde.


Lien vers article sur les variations de la langue française parlée en France.

La langue française dans le monde

Difficile de parler de langue française dans le monde sans parler de francophonie ! En suivant ce lien, vous verrez mon article sur le sujet.

Une des variantes phonétiques les plus flagrantes est celle du québécois (versus le français « de France »). Selon une vidéo de JeParleQuébécois, l’accent québécois vient de la façon dont parlait les Français-es à l’époque où iels ont colonisé ce qui est devenu le Québec. Suite à une défaite face aux Anglais-es, les Français-es sont reparti-es (XVI/XVII). Depuis, c’est surtout le français en France qui a évolué dans sa manière de prononcer (plus d’articulation, notamment). Bien que globalement similaires, les langues Lire la suite Les variations du français dans le monde

La fête du croissant – Québec

Cette année, la fête du croissant a eu lieu le 25 avril*. En 2021, ce sera le 1er mai.

Mais c’est quoi, la fête du croissant ?


La première fête du croissant a eu lieu en 2011. « C’est une célébration conviviale et gourmande qui rend hommage au savoir-faire des artisans et qui remercient leur clientèle » (source).

Pour cette fête, les artisans boulangers font des croissants roulés à la main, frais du matin, et vendu à 1$ (dollar canadien). Ce n’est pas n’importe quelle boulangerie qui peut participer : elle doit avoir le logo « la fête du croissant » de l’année en cours, garant de qualité et du respect des conditions de production.

Le site officiel de la fête du croissant est parfait pour trouver toutes les informations importantes : présentation, histoire, et même recette de croissant !

Pour faire un cours sur le sujet, je vous propose donc :

Lire la suite La fête du croissant – Québec

Journée de la langue française – le 20 mars (form time)

Cela ne sera probablement pas une surprise pour vous – le 20 mars est la journée de la langue française ou journée de la francophonie.

Pour l’occasion, j’ai décidé de faire un powerpoint pour mon groupe durant form time. Comme mes apprenant-e-s ont environ 11 ans, et que nous n’avions que 15 minutes, j’ai rendu cela très simple. (Vous trouverez le powerpoint en suivant le lien de téléchargement en bas de l’article.)

  • Je leur ai montré la première slide, en leur disant que durant l’année il y avait de nombreuses célébrations mondiales, telles que la journée des droits de la femme ; puis j’ai demandé à leur avis quel était la célébration de ce jour. Je leur ai ensuite demandé de me dire des mots / phrases qu’iels connaissaient en français, pour les réveiller un peu.
  • Deuxième slide : devinez dans combien de pays on parle français ! Puis je leur ai donné des exemples de pays où on parle français.
  • Troisième : devinez combien de personnes parlent français ! Il y a un lien pour avoir plus de détails selon le pays, si vous le souhaitez.
  • Quatrième : petit débat : pourquoi apprendre une/des langue/s ? Quel est l’intérêt, les avantages ?
  • Cinquième : devoir optionnel. Iels peuvent faire un poster soit sur la langue française (mots préférés, pourquoi iels aiment cette langue, pourquoi il faut apprendre des langues), soit sur des pays francophones (nom, drapeau, où c’est dans le monde, un plat, un monument).

Le lendemain, j’ai récupéré de très jolies affiches, toutes sur les pays francophones ! Cela m’a étonnée, car cela voulait dire faire des recherches, contrairement à l’autre type d’affiche. A mes yeux, cela montre que les apprenant-es sont curieux-euses et veulent en apprendre plus sur le monde !

Evidemment, il y a de nombreuses choses que l’on peut faire pour célébrer la francophonie et/ou la langue française. Je vous invite à lire cet article sur la francophonie, qui vous fournira sans doute quelques idées !

Lien de téléchargement.

Les drôles de bruits que font les Français-e-s

onomatopees francaises(dessin de Clem)

Ce post s’est largement inspiré de cet article de Oui in France, je vous conseille d’aller le lire ! En tant qu’enseignant-e-s, nous connaissons tous les « chunks« , c’est-à-dire ces groupements de mots figés en expressions qui n’ont qu’un seul sens (ex : voilà ; c’est ça ; c’est pas vrai ?! ; bonne chance ; tout à fait). Ce sont ces bouts de phrase qui vont permettre aux apprenant-e-s d’avoir des conversations plus naturelles, plus proches des natifs-ives.

Il y a cependant un autre élément, trop souvent mis de côté en cours de langue, qui participe grandement à la compréhension des dialogues et à leur participation : les bruits que l’on fait. Les onomatopées françaises, si on veut !

L’article mentionné au début est une petite mine d’or : elle tente d’expliquer des bruits que les Français-e-s font pour s’exprimer et qui peuvent remplacer des phrases, dans quelles situations ils sont utilisés et leur signification. Il y a même des documents audios ! Ainsi on retrouve :

  • « the fast gasp »
  • « mmm mmm » Note personnelle : très utilisé dans les conversations pour signifier à l’autre qu’on l’écoute
  • « raspberries » Précision car ce n’est pas indiqué : cela signifie « je ne sais pas », on le fait généralement avec les sourcils levés et un haussement d’épaules
  • « the fast air suck in » Je n’ai jamais remarqué cela, et je ne vois pas ce que cela signifie
  • « the growl » Très utilisé dans mon entourage !
  • « tak » Très peu entendu dans mon entourage, et plutôt dans un contexte où on tranche une situation, on décide quelque chose, avec un mouvement de main qui « tranche » verticalement, mais c’est très rare
  • « hop ». Aussi « (et) hop là » ou « allez hop ».
  • « hein » Compliqué celui-là… Oui, ça peut être une façon familière de dire « je n’ai pas compris », mais aussi pour exprimer son étonnement / incrédulité. Il peut aussi être à la fin d’une phrase, un peu pour dire que c’est comme ça et c’est tout.

 

Je trouve néanmoins que l’autrice de l’article a oublié certains bruits importants, comme : Lire la suite Les drôles de bruits que font les Français-e-s